Categories

Accueil > Actualités > Dans la presse > Nationale > « La fonction environnementale doit alimenter financièrement le cycle (...)

22 janvier 2014

« La fonction environnementale doit alimenter financièrement le cycle forestier » (ONF)

Lu sous

http://www.lafranceagricole.fr/

A l’occasion de ses vœux à la presse, le 21 janvier 2014 à Paris, Jean-Yves Caullet, président de l’Office national des forêts (ONF), a salué la mise en route d’une politique en faveur de la filière du bois et de la forêt en 2014. La mise en place du conseil stratégique de la filière du bois et de la forêt en 2013 va permettre au bois de « retrouver sa place au niveau technique qui est le sien », a indiqué Jean-Yves Caullet.

Auteur d’un rapport sur la filière rendu au Premier ministre à la fin de juin 2013, le président de l’ONF peut se féliciter puisqu’une bonne partie de ses propositions ont été reprises dans la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt (LAAF). Le texte de Stéphane Le Foll reconnaît effectivement les différentes missions d’intérêt général de la forêt afin de pouvoir justifier les financements publics ou obligations. La loi reconnaît, entre autres, la fonction environnementale de la forêt.

Le fonds stratégique de la forêt et du bois pourrait ainsi être alimenté en partie par la compensation carbone. Pour le moment, ce fonds serait doté de 32 millions d’euros (part de la taxe sur le foncier non bâti, subventions...) alors que le rapport de Jean-Yves Caullet préconisait un montant de 100 millions d’euros. Selon le président de l’ONF, la compensation carbone devrait permettre d’atteindre ce chiffre.

Partager