hippodrome_suite

Vendredi 14 octobre 2016

On croyait l’affaire de l’hippodrome de Compiègne définitivement enterrée, grâce à l’agilité juridique (et la collusion avec les pouvoirs judiciaires ?) des mis en cause, au premier rang desquels figure l’ex ministre Eric WOERTH… C’était sans compter l’ opiniâtreté de quelques citoyens, regroupés ou non en organisations, dont le syndicat Snupfen-Solidaires, qui n’ont rien lâché…Et ne lâcheront rien !

PAR MICHEL DELÉAN - MEDIAPART - ARTICLE PUBLIÉ LE MERCREDI 12 OCTOBRE 2016

Documents à télécharger