Categories

Accueil > Actualités > Dans la presse > Régionale > Campus ONF : lieu de résistance forestière

25 novembre 2015

Campus ONF : lieu de résistance forestière

Article de l’Est Républicain

Depuis ce mardi matin, le campus de l’ONF, situé à Velaine-en-Haye, entre Nancy et Toul, est sous l’occupation d’une cinquantaine de personnels, en majorité des agents venus de la France entière.

Après l’annonce de la fermeture du centre de formation du personnel forestier, le seul de ce type dans notre pays en septembre, une campagne de mobilisation a été mise en place par le Snupfen, syndicat majoritaire à l’ONF. Ce mouvement national, qui a débuté hier, devrait durer au moins jusqu’au 3 décembre prochain, date du vote du conseil d’administration portant sur le Contrat d’objectifs et de performances. « Ce contrat prévoit d’ouvrir la voie à la privatisation de la gestion forestière des forêts domaniales et la transformation des métiers pour une exploitation irraisonnée des forêts publiques », indique Thierry Pfeiffer, secrétaire régional du Snupfen.

Exposer les risques encourus « Notre but est d’interpeller la société civile sur les revendications menées, afin de réorienter la politique forestière pour apporter des solutions dans le cadre de la COP 21 », poursuit son adjoint, Frédéric Bedel.

Les syndicalistes précisent aussi que « l’occupation est pour l’instant symbolique ». Ils ont en outre prévu, au cours des jours à venir, d’animer des débats auprès d’associations de défense de l’environnement, tel que le collectif SOS Forêt France, afin d’exposer les risques encourus par la forêt.

Pour ce faire, les salariés de l’ONF vont se relayer 24 h sur 24, 7 jours sur 7 sur les lieux, pour se faire entendre et attirer l’attention des politiques et des citoyens.

Bertrand VOGIN

Voir en ligne : Résistance forestière

Partager