Categories

Accueil > Actualités > Dans la presse > Régionale > Quelle forêt pour nos enfants ? Journée de sensibilisation sur le campus ONF (...)

28 juin 2016

Quelle forêt pour nos enfants ? Journée de sensibilisation sur le campus ONF de Velaine-en-Haye

Journée de sensibilisation samedi sur le campus ONF de Velaine-en-Haye, cadre d’une forte mobilisation en fin d’année dernière contre sa fermeture.

Quelle forêt pour nos enfants ? La banderole s’affiche en grand à l’entrée du campus de l’ONF à Velaine-en-Haye, entre Nancy et Toul. Le Syndicat national unifié des personnels des forêts et de l’espace naturel (Snupfen) organise une journée citoyenne intitulée « Forêt debout ». Cette journée de sensibilisation est destinée à « partager notre vision de la gestion forestière », explique Jean-Etienne Bégin, représentant lorrain de l’organisation. Au menu du jour, projection d’un film intitulé « Menaces sur la forêt française », balade explicative en forêt, expo photos, sculptures bois, démonstration de débardage à l’aide de chevaux…

« Nous défendons une gestion multifonctionnelle de la forêt », explique le garde forestier, « fonction sociale avec l’accueil du public, environnementale et économique… Ce que l’on constate aujourd’hui, c’est que la fonction économique prime sur tout le reste ».

Explorer « toutes les pistes d’avenir »

Sur le site sont présentes les associations. Mirabel Lorraine Nature Environnement, Alternatiba, la LPO, le collectif SOS Forêt, des associations qui « nous ont soutenus lors de notre mobilisation », rappelle Jean-Etienne Bégin. Mobilisation de fin d’année dernière qui s’était traduite par l’occupation des lieux pendant plus d’une vingtaine de jours pour protester contre l’annonce faite par la direction générale de l’ONF de la fermeture du campus, jugé vétuste et coûteux, programmée pour juin 2016.

Mais aujourd’hui, les 39 personnels du site, où étaient jusqu’alors formés tous les agents ONF de France, tant en formation initiale que continue, ne connaissent toujours pas leur nouveau lieu de travail sur Nancy ou son agglomération.

De son côté, le député de la 5e circonscription, Dominique Potier, en visite hier sur cette journée « Forêt Debout » rappelait que la mission qu’il a sollicitée pour explorer toutes les pistes d’avenir du campus devait rendre ses conclusions dans les jours ou semaines à venir. Le député entend veiller à ce que ce site, « extrêmement symbolique » ne devienne pas « une friche », et que « la trace de cette grande histoire à Velaine-en-Haye » soit conservée.

Marie-Hélène VERNIER

Est-Républicain - 19 juin 2016

icon docDocuments joints

Partager