Categories

Accueil > Actualités > Dans la presse > Archives > La forêt lorraine se rebelle...

8 avril 2011

La forêt lorraine se rebelle...

Lu sur http://www.tela-botanica.org/actu/article4359.html

Hervé Gaymard, président de l’ONF, a été invité par F.Grosdidier député UMP, à Château-Salins le 4 avril, pour expliquer aux maires mosellans les bienfaits de la politique forestière sarkozyste.

Pour bien commencer, la fédération des communes forestières 57 et l’association des communes rurales 57 avaient appelé à boycotter cette réunion à Château-Salins !

Et quand MM. Gaymard et Grosdidier ont débarqué à Château-Salins, un beau comité d’accueil les attendait : plus d’une centaine de manifestants du collectif SOS Forêts Lorraine : les forestiers venus de toutes la Lorraine avec Solidaires-ONF et la CGT Forêts, d’autres militants CGT en renfort, discrets mais très présents les militants des associations de protection de la nature, Europe Ecologie les Verts avec notamment Daniel Béguin, le Front de Gauche avec le PCF, le PG et la MJCF, auxquels se sont joints spontanément les chasseurs représentés par leur président régional et le président mosellan !

Sous les caméras de FR3 Lorraine, les militants ont investi pacifiquement la salle des fêtes, et Hervé Gaymard a du accepter, au grand dam de Mr Grosdidier qui tirait sa tête des jours d’enterrement, d’écouter les doléances des agents de l’ONF, des associations citoyennes et des représentants politiques qui les soutenaient.

Tous partagent le même constat : la politique sarkozyste ultra-productiviste alliée à la casse du service public forestier, nous mène tout droit à la catastrophe écologique et sociale. Il est urgent d’arrêter ce véritable massacre tant humain qu’écologique et de redéployer le peu de moyens publics que demande une gestion forestière durable (200 millions d’euros par an) ! Mais les multinationales ne l’entendent pas de cette oreille, et les explications courtoises mais confuses de Mr Gaymard n’ont rassuré personne, au contraire !

Pour enfoncer le clou, les revendications et propositions du collectif SOS Forêts ont été lues aux quelques dizaines de maires ayant répondu présent à l’invitation officielle.

La lutte continue ! Prochaines actions du collectif SOS Forêts Lorraine : courrier des 37 à l’UE et à l’ONU -en cours de finalisation- puis pétition nationale SOS Forêts !

Pour le collectif SOS Forêts Lorraine, Sébastien HESSE

Partager

Commentaires

Répondre à cet article