Categories

Accueil > Actualités > Dans la presse > Archives > Suicide d’un agent de l’ONF dans l’Allier

20 juillet 2011

Suicide d’un agent de l’ONF dans l’Allier

Lu sous http://www.lefigaro.fr/

Un agent de l’Office national des forêts (ONF) de l’Allier a mis fin à ses jours hier, ce qui constitue le quatrième cas de suicide enregistré en un mois au sein de cette administration qui compte 9.500 salariés, a-t-on appris auprès du syndicat Snupfen et de la direction. Le Snupfen (Solidaires) a brièvement annoncé dans un communiqué ce nouveau cas, en précisant ne pas avoir d’information sur l’existence d’un lien présumé avec le travail. François Sittre, responsable régional Snupfen, a toutefois rappelé que trois autres agents avaient mis fin à leurs jours ces dernières semaines : en Lozère, Gironde et Haute-Saône.

Le directeur général de l’ONF, Pascal Viné, a indiqué que l’agent qui s’est suicidé était un agent patrimonial (ex-garde forestier) et qu’une minute de silence avait été observée mercredi lors d’un conseil d’administration de l’Office. "Il y a un malaise social au sein de l’ONF", a-t-il déclaré à l’AFP "et les agents patrimoniaux, par leur dispersion géographique importante sur le territoire, sont une population encore plus fragile, d’où la nécessité de répondre à cette situation". D’une manière générale, "il y a un malaise social énorme à l’ONF", a aussi déclaré à l’AFP François Sittre, délégué Snupfen-Solidaires.

Les syndicats dénoncent notamment les importantes réductions d’effectifs qui ont touché l’organisme ces dernières années. L’annonce de ce quatrième cas de suicide en un mois est survenue mercredi alors que se déroulait le Conseil d’administration de l’ONF qui examinait le Contrat d’objectifs 2012-2016. Ce nouveau contrat prévoit plus de 600 nouvelles suppressions de postes.

Partager

Commentaires

Répondre à cet article