Categories

Accueil > Actualités > Dans la presse > Archives > ONF : De qui se moque-t-on ?

22 juillet 2011

ONF : De qui se moque-t-on ?

Lu sous http://blogs.mediapart.fr/blog/brigitte-font-le-bret/

Les commentaires concernant les quatre suicides récents à l’ONF sont effarants : une impression nauséabonde d’entendre les mêmes mots que ceux entendus en juillet 2009 lors des suicides des salariés de France Telecom : "Vague de suicides", "solitude", "fragilité", "on est pris de court", "nécessité de mettre en place des soutiens psychologiques..."

De qui se moque-t-on ?

C’est la même logique qui est à l’oeuvre, une logique implacable qui ne met plus l’humain au coeur des priorités mais la rentabilité financière. L’ONF est touchée comme l’ensemble de la Fonction Publique par la Réfonte Générale de Fonctions Publiques (RGPP) décidée il y a plusieurs années. Celle refonte amenant une réduction drastique du nombre des fonctionnaires conduit à une intensification du travail, à des objectifs inatteignables, à des pressions au départ. L’âme du métier, ses règles, l’empreinte personnelle et l’investissement dans l’activité du travail permettant la construction et la permance identitaire sont bafouées. Aux mêmes causes les mêmes résultats alors surtout un peu de dignité et de respect pour toutes les familles endeuillées par ses suicides. Ne soyons pas surpris mais interrogeons nous sur les vrais responsables de ces décès et analysons l’arbre des causes en reprenant point par point les trajectoires professionnelles, l’écart entre le travail precrit et le travail réél, les modifications du Collectif du Travail au lieu de s’interroger sur la solitude de ces hommes et femmes de l’ONF qui par un travail difficile et dangereux permettent aux citoyens que nous sommes d’aller chercher un peu de solitude dans nos forêts. Dr Brigitte Font Le Bret Psychiatre

Partager

Commentaires

Répondre à cet article