Categories

Accueil > Actualités > Dans la presse > Archives > ONF et chasseurs : un terrain d’entente

1er août 2011

ONF et chasseurs : un terrain d’entente

Lu sous http://www.republicain-lorrain.fr

C’est à l’abri des regards que le préfet de Région, accompagné de M. Viné, directeur général de l’ONF, et de représentants des fédérations de chasseurs, dont Paul Vataux, vice-président des chasseurs de Moselle, se sont retrouvés sur le site du Grossmann, au cœur du massif du Donon. À l’ordre du jour de cette rencontre, un sujet qui fait couler beaucoup d’encre depuis de longs mois : la gestion des grands cervidés. Ces deux mondes sont en désaccord depuis de longs mois sur le nombre de bêtes à abattre dans le cadre du plan de chasse.

Une étude récente, menée par le Cemagref, l’institut de recherche en sciences et technologies pour l’environnement, pointe du doigt les dégâts des cervidés sur la végétation. Entre les gestionnaires de la forêt qui préconisent une élimination plus importante du gibier, et les disciples de Saint-Hubert qui veulent voir plus d’animaux dans la forêt, le torchon avait pris feu.

Un intéressant compromis vient pourtant d’être trouvé, et surtout discuté lors de cette escapade forestière. Une convention, pas encore tout à fait finalisée, va engager les chasseurs à baisser les populations de cerfs. La grande nouveauté, c’est que l’Office, de son côté, va s’organiser afin d’améliorer l’habitat pour les grands cervidés. « Ils vont aménager des prés sous-bois, ce qui consiste à couper certains arbres pour mieux laisser pénétrer la lumière et favoriser le développement des herbacées, explique Paul Vataux. Ils vont aussi ouvrir les fonds de vallées pour les mêmes raisons et attirer de ce fait les animaux dans ces garde-manger naturels ».

La convention sera signée en septembre sous l’autorité du préfet. Elle servira de base de travail aux autres départements limitrophes du massif. « Les négociations ont été bien menées ; c’est la première fois que nous trouvons un compromis sans perdant. Cette guéguerre entre ONF et chasseurs devait cesser !  », souligne encore le vice-président de la fédération 57.

Partager

Commentaires

Répondre à cet article