Infos ONF

La CGT Forêt, EFA CGC, Génération forêts UNSA, SNTF FO et le SNUPFEN Solidaires ont décidé de démissionner des Comités Techniques, des Comités Hygiène et Sécurité, ainsi que des commissions syndicales et nationales. POURQUOI ?

Lors du Comité Technique Central (CTC) qui s’est tenu le 04 mai 2017, un document de travail a été présenté, dans l’optique de la rédaction d’une note de service sur le sujet…

Les organisations syndicales ont rejeté le projet à l’unanimité.

A chacun d’apprécier !

La version 3 du Projet d’ Etablissement en date du 01 juin 2016 est disponible en pièce jointe.

Le contrat d’objectifs et de performance (COP) 2016-2020 entre l’Etat, la Fédération nationale des communes forestières (FNCOFOR) et l’Office national des forêts (ONF) a été adopté par le Conseil d’administration dans sa séance du 17 décembre 2015. Il a été signé par les ministres chargés de la forêt, de l’environnement et du budget, le Président de la FNCOFOR et le Directeur général de l’ONF, en présence du Président du Conseil d’administration de l’office, le 7 mars 2016.

Ce contrat fixe les grandes orientations politiques et stratégiques de l’établissement pour la période 2016-2020. Il constitue la feuille de route de l’ONF à détailler dans un projet d’établissement concerté avec les organisations syndicales et mobilisant l’ensemble des personnels.

Ci-joint le COP signé entre l’Etat, la Fédération Nationale des Communes Forestières et L’ONF. Pour mémoire, ce contrat a été rejeté par l’ensemble des organisations syndicales de droit public et de droit privé, ainsi que par France Nature Environnement…

Ci-joint l’ensemble des expertises CHSCT menées au siège et dans les territoires en 2013 et 2014, édifiantes, mais dont les alertes semblent n’avoir toujours pas été perçues par la direction…

Depuis la fuite du rapport des inspecteurs des finances de 2010, nous savions que Bercy avait mis un contrat sur l’ONF. L’objectif est en passe d’être atteint quand ce même ministère, malgré les injonctions politiques du Président de la République, cloisonne les débats autour de sa demande de réduire la participation de l’Etat à la gestion des forêts publiques. Pour ces ronds de cuir, pas la peine de parler forêt, changement climatique, protection de la biodiversité et encore moins de la santé des personnels, il faut gratter, un point c’est tout.

Ci joint un rapport de 1998 sur le régime forestier avec des informations peu connues et pourtant apportant une mise en lumière très instructive. Par exemple, l’évolution de la surface des forêts communales depuis 1827 qui ne cesse d’augmenter (page 39), le nombre de gardes depuis les années 1800 qui a bien baissé (page 46) etc.

Le secrétaire régional Midi Pyrénées SNUPFEN-Solidaires Dominique Dall’Armi

Afin de préparer le volet « forêt » du projet de loi d’avenir sur l’agriculture, une mission de réflexion sur l’avenir de la forêt et de la filière bois a été confiée par le Premier Ministre à Jean Yves Caullet, député de l’Yonne. Ce rapport s’appuie sur les travaux conduits et sur l’expérience des différents acteurs de la filière. Il identifie les obstacles et propose des choix stratégiques ainsi que des outils opérationnels pour atteindre les objectifs suivants : relever les défis de la forêt et la filière bois face au changement climatique, face à la transition énergétique, aux enjeux de la biodiversité et au déséquilibre de la balance du commerce extérieur. (juin 2013)

. . .