Plus une forêt compte d’essences d’arbres, mieux elle résiste aux insectes ravageurs

Mercredi 3 avril 2019

Une vaste étude américaine montre que la menace des insectes et pathogènes invasifs dans les forêts diminue dès lors que plus de 35 essences différentes y poussent.

Voir en ligne : https://www.lemonde.fr/planete/arti…