Le paradoxe de la forêt française décrypté par un colloque des JNE

Jeudi 17 février 2011

Lu sur : http://jne-asso.org

Extrait de : Mal protégée, peu rentable : le paradoxe de la forêt française décrypté par un colloque des JNE

La politique de l’ONF est également au centre des critiques d’Adrien Ochem, du SNUPFEN, principal syndicat forestier. Selon ce syndicaliste, la forêt publique française est menacée du fait de l’abandon de la gestion multifonctionnelle, prenant en compte non seulement la production, mais aussi ses fonctions sociales et écologiques. Contre le « produire plus » prôné par la direction de l’ONF, et qui se concentre sur quelques massifs, notamment ceux du nord-est de la France, Adrien Ochem défend le « produire mieux ». D’après Adrien Ochem, la production de bois des forêts publiques a augmenté de 30 % en 30 ans, tandis que les recettes … baissaient de 35 %.